Nathalie Macé : les plantes, nos alliés santé de l'assiette à la trousse de secours

Posté le09/09/2020

Soigner par les plantes : rencontre avec Nathalie Macé passionnée de conseil, d'échange et d'enseignement.

Découvrez une femme passionnée, qui a choisi le rapport entre plantes et êtres humains comme raison d'être et d'avancer. D'abord, en intégrant les plantes dans son alimentation. Puis, en devenant herboriste, pour prendre soin des êtres humains en proposant de les soigner par les plantes. Enfin, c'est en tant que naturopathe que la boucle est bouclée, et propose une approche globale et accessible à tous, pour remettre les plantes au sein de notre quotidien.

Nathalie Macé

Alimentation et hygiène de vie, premier moyen de se soigner par les plantes

Pour Nathalie Macé, une grande partie des troubles du quotidien peuvent être évités en travaillant sur son alimentation. Elle le fait instinctivement depuis son adolescence, en privilégiant fruits et légumes dans son alimentation. En effet, avec une hygiène de vie qualitative, le corps évitera bien des maux, et donc les médications allant avec. Boire régulièrement, consommer des acides gras, accompagner les aliments de plantes aromatiques et condimentaires, ne pas oublier de manger équilibré en sélectionnant la source de sa nourriture... Voilà le meilleur moyen de repousser l'intervention de la thérapeutique ! Ainsi, les plantes et les aliments deviennent nos alliés au quotidien, en toute simplicité. S'il faut se soigner, quoi de mieux que les plantes, qui nous accompagnent depuis la nuit des temps, pour le faire.

Elles sont aussi proposées sous forme de complément alimentaire pour solutionner certains des problèmes du quotidien. En prévention, ou pour soulager certaines souffrances, la phytothérapie et la gemmothérapie sont des alliés santé à ne pas négliger.

La plante préférée de Nathalie Macé

Dans ce domaine, il y a une plante que Nathalie nous conseille d'avoir avec soi : la camomille allemande ou matricaire (Matricaria chamomilla), en phytothérapie. Cette plante a tant de casquettes ! Elle est très intéressante en cas d'inflammations digestives. C'est aussi un antispasmodique efficace. De même, elle agit sur le foie et calme le système nerveux. D'ailleurs, inutile de rappeler à quel point le système digestif et le cerveau sont reliés ! L'intestin est vraiment "notre deuxième cerveau" : somatisation, stress, et c'est la porte ouverte aux problèmes digestifs.

Le métier de naturopathe : échanger pour mieux conseiller

Pour Nathalie Macé, une consultation commence par des échanges sur les antécédents de la personne et le récit des éléments marquants de son existence. L’iridologie permet ensuite, en observant l'iris de l’œil, de mieux comprendre les forces et les faiblesses de la personne, l'état du système nerveux autonome, et de voir la vitalité du moment... Le bilan morphologique contribue aussi à cerner le tempérament de la personne. L'idée c'est de faire point un sur les comportements alimentaires, pour avoir une idée globale des habitudes de vie.

Construire un plan d'action avec la personne : la recette pour un protocole réalisable et adapté

Mais il ne suffit pas de faire état des forces et faiblesses d'un individu. Pour Nathalie, le plus important est la co-construction avec la personne d'un plan d'action, en fonction de ce qu'elle se sent de faire, et ce dont elle a envie, sans occasionner de frustration et en restant à l'écoute. La personne est donc actrice de sa santé. En tant qu'accompagnant, son rôle se cantonne à aider l'individu à se prendre en main, en argumentant sur les raisons nécessaires de ces changements, en lui donnant des outils, astuces, recettes... pour que ces changements se poursuivent dans la durée.

Des ateliers, pour remettre les plantes au cœur du quotidien

Pour Nathalie, se soigner par les plantes doit sortir de la sphère formelle des consultations, pour entrer dans la vie de tous les jours. C'est d'ailleurs avec beaucoup d'enthousiasme qu'elle à eu l'occasion d'intervenir dans des maisons de quartier. Ses ateliers courts et ludiques, pour les enfants, les familles, ou les adultes, offrent une immersion dans le monde des plantes au quotidien. L’approche y est beaucoup plus accessible, avec pour objectif de donner des astuces pour utiliser les bienfaits des plantes au quotidien. On y apprend à se soigner par les plantes, sans effort et en y trouvant même du plaisir !

Ainsi, à la fin des séances, les participants repartent avec leurs créations à base de plantes. Les jeunes herboristes auront appris à fabriquer le produit qui correspond à leurs besoins. Tisanes, recettes, idées santé... Bien souvent, la rencontre de participants de cultures différentes permet des échanges très riches. Nathalie cite par exemple la culture orientale, dans laquelle les plantes ont une place majeure.

Ces ateliers sont d'ailleurs l'occasion pour Nathalie de dévoiler ses astuces pour préparer la "trousse de secours au naturel". Évidemment, à base de plantes ! En voici un aperçu :

La trousse de secours au naturel :

  • La phytothérapie de calendula, idéal en dilution pour nettoyer et désinfecter les petits bobos
  • L'huile essentielle de lavande officinale, pour nettoyer et calmer les coupures ou piqures
  • La camomille allemande en phytothérapie, contre le mal de tête et les troubles digestifs
  • L'arnica, pour les coups et les douleurs articulaires (très rare et protégée, cette plante est à utiliser avec modération ! ) que l'on peut remplacer par la pâquerette !
  • Les baies de myrtille séchée en décoction en cas de diarrhée...

Et ce n'est qu'un tout petit résumé de ce que les plantes peuvent nous apporter au quotidien ! Chacune des plantes citées ici sont faciles à trouver, accessibles et proches de notre quotidien ! Pour Nathalie, il est primordial de trouver les réponses à nos besoins autour de nous.  Inutile d'aller chercher des plantes au bout du monde ! Localement et simplement, nous avons déjà tant à découvrir ! Il suffit d'un coin de balcon, ou de quelques pots pour se créer de petits espaces verts. Ils contribuent à la construction d'un petit cocon où les plantes nous offrent bien-être et sérénité.

Infusion de fleurs

Côté enseignement, la priorité vient à l'écoute

Au delà des consultations de naturopathie, Nathalie consacre une grande partie de son temps à enseigner. C'est toujours avec beaucoup d'écoute, et avec une grande attention portée au dialogue qu'elle organise ses interventions en tant que formatrice. Certes, elle possède un savoir, mais elle ne souhaite pas l'exposer de manière arbitraire à ses étudiants.  Eux aussi possèdent beaucoup de connaissances et une expérience dignes d'être partagés. C'est justement ce qui confère à ses cours richesse, intérêt et substance.

Lorsqu’elle enseigne, à l'école des plantes de Paris entre autres, Nathalie propose une approche par système : appareil digestif, respiratoire, sans oublier le drainage... les plantes sont enseignées par système, pour se les mettre dans des "cases" et avoir des automatismes, tout en sortant de la démarche uniquement symptomatique. Elle dispense aussi phytologie à l'ISUPNAT Paris, ainsi qu'auprès de producteurs de plantes. Et c'est un échange d'un tout autre type ! Les producteurs de plantes connaissent les végétaux mieux que quiconque, de la graine à la récolte. La plante leur parle, bien au delà de ce que les ouvrages nous enseignent. Ces sessions d'échanges, toujours à double sens sont une source intarissable d'apprentissages. Pour Nathalie, c'est un plaisir de découvrir également leur vision, beaucoup plus proche de la terre et de la genèse de la plante.

Se former pour soigner par les plantes

A la question de savoir où se former en naturopathie ou en herboristerie, une piste possible c'est de se rapprocher des fédérations comme la FENA (Fédération française des Écoles de Naturopathie), où il y a un tronc commun d'enseignement et où les cours se font en présentiel, et du côte de l'herboristerie, la FFEH (Fédération Française des Écoles d' Herboristerie) offre un choix d'écoles, parmi lesquelles on peut choisir par proximité, ou affinité.

Médecine occidentale et médecine alternative : une complémentarité logique

Pour Nathalie Macé, médecine occidentale et médecine alternative devraient être complémentaires. Lorsque l'on va chez le médecin, c'est souvent que l'on a une urgence, un mal que l'on souhaite soigner. En revanche, la naturopathie se situe du côté de la prévention. Son approche holistique permet d'appréhender l'individu dans son ensemble et l'orienter vers un équilibre de vie plus sain. L'objectif étant justement de lui éviter de souffrir de maux qui nécessiteraient l'intervention d'un médecin. Ainsi, lorsque l'on va consulter un naturopathe, on cherche à mieux cerner ses forces et ses faiblesses, pour mieux se connaître. Cela permet de travailler sur son terrain dans l'idée de vivre le plus longtemps possible en santé, sans avoir besoin de recourir à des remèdes se soigner !

Toutefois, médecine occidentale et naturopathie ont le même "père" : Hippocrate. Pourtant aujourd'hui, les médecins qui n'ont que 15 minutes par consultation n'ont objectivement pas le temps de faire ce travail primordial de prévention et d'éducation à la santé.

Le mot d'Herbiolys

Nathalie Macé combine passion et dévouement, à une envie débordante de partager.... A chaque rencontre, c'est avec joie que nous échangeons avec elle. C'est d'ailleurs pour cela que nous proposons chaque année des séances de formation au sein de notre réseau de revendeurs. Cela nous permet de leur offrir l'accès au savoir et à la philosophie de Nathalie, naturopathe passionnée que nous affectionnons beaucoup.

Étiquette: phytotherapie
Produits associés

Plante médicinale connue pour agir sur les inflammations de la peau, des muqueuses de la bouche et de la gorge. Cicatrisation des plaies.
11,04 €

En stock

Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.
Mon compte
La lettre Herbiolys
Le blog

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter