3 plantes pour lutter contre la maladie de Lyme

Posté le07/05/2019

Le retour du printemps, du soleil et des balades en forêt nous appelle à redoubler de vigilance lors de nos sorties en pleine nature. La maladie de Lyme ou borréliose, qui fait grand bruit en France depuis quelques années, est causée par une bactérie de la famille Borrelia transmise à l’homme par les morsures de tiques. Les symptômes associés sont très divers ce qui rend le diagnostic complexe, et peuvent ne se manifester que bien des années après la piqûre. La prévention reste la meilleure solution, mais fort heureusement il existe de nombreuses plantes pour aider à soulager naturellement certains symptômes. Zoom sur un protocole de 3 plantes de la flore française pour lutter naturellement contre la maladie de Lyme !

 

N.B. Les personnes dont la maladie de Lyme a été déclarée ou est fortement suspectée doivent faire l’objet d’un suivi médical particulier, nous les invitons donc à consulter un professionnel de santé spécialisé dans le suivi de la maladie de Lyme.

 

Herbiolys phytothérapie maladie lyme plantes

 

Phytothérapie de Cardère (Dipsacus fullonum/sylvestris) : La plante indispensable pour lutter naturellement contre la maladie de Lyme

 

Impossible de parler des plantes pour lutter contre la maladie de Lyme sans évoquer la Cardère. Ses nombreuses vertus lui permettent en effet d’avoir plusieurs effets associés intéressants dans le traitement de la maladie. Elle permet à la fois de lutter contre la bactérie à l’origine de la maladie de Lyme, de renforcer le système immunitaire, et de détoxiquer l’organisme tout en soutenant les organes émonctoires.

 

La Cardère est, pour commencer, un antibactérien puissant, et elle est plus particulièrement efficace contre la famille des bactéries spirochètes à laquelle appartient Borrelia. Elle stimule le foie et les reins et a des vertus diurétique et drainante. Cela lui permet d’aider à la détoxication de l’organisme en profondeur, et ce afin d’éliminer les toxines produites par les bactéries qui engendrent réactions inflammatoires et douleurs. La Cardère est également connue depuis longtemps pour son action contre les rhumatismes et douleurs articulaires qui accompagnent bien souvent la maladie de Lyme. C’est un anti-inflammatoire naturel et son action drainante profite également aux articulations douloureuses.

 

Bon à savoir : La Cardère a également un effet sur les problèmes de peau tels que l’eczéma, l’acné, le psoriasis ou l’impétigo. Elle est aussi sudorifique, c’est-à-dire qu’elle provoque la transpiration.

 

Voir la phytothérapie de Cardère bio

 

 

 

Phytothérapie de Chardon-marie (Silybum marianum) : La plante qui protège et stimule le foie pour éliminer les toxines émises par Borrelia

 

Le Chardon-marie est riche en silybine, une molécule qui permet de diminuer les toxines ayant un effet néfaste sur le foie. Ainsi le foie peut se régénérer, d’où son action d’hépatoprotecteur. La Borrelia causant de nombreux troubles sur l’organisme et déversant beaucoup de toxines, le Chardon-marie soutiendra le foie dans son travail d’élimination. De plus le Chardon-marie est un puissant antioxydant.

 

Bon à savoir : Le Chardon-marie a également la capacité de remonter la tension artérielle lorsque celle-ci est trop basse.

 

Contre-indications : Ne pas utiliser en cas d’allergies aux Astéracées ou d’hypertension. Peut provoquer un léger effet laxatif.

 

Voir la phytothérapie de Chardon-marie bio

 

 

Phytothérapie de Sarriette (Satureja montana) : Anti-bactérien et anti-inflammatoire puissant

 

La Sarriette est un puissant anti bactérien, anti-viral et anti-fongique. Elle semble plus particulièrement active sur les infections des voies urinaires et du système intestinal, ce qui est intéressant de la cadre de la maladie de Lyme, Borrelia ayant une prédilection pour l’intestin et le côlon. Elle permettra de lutter en parallèle contre les infections secondaires qui peuvent survenir dans la maladie de Lyme chronique, lorsque l’immunité de l’organisme est mise à mal : par exemple les candidoses, mycoses, ect. Enfin, la Sarriette est également anti-inflammatoire et aide à drainer l’appareil digestif.

 

Bon à savoir : La Sarriette est un condiment bien connu, utilisé depuis des siècles en cuisine mais aussi comme anti-parasitaire, vermifuge et… aphrodisiaque !

 

Voir la phytothérapie de Sarriette bio.

 

L'intérêt de ce protocole pour lutter naturellement contre la maladie de Lyme est de prendre ces trois plantes ensemble, en même temps, pendant toute la durée de la cure.




Quelques bons réflexes à adopter dès maintenant en prévention de la maladie de Lyme :

  • Lors de balades ou de randonnées, portez des vêtements longs (pantalons, manches longues), rentrez le bas du pantalon dans les chaussettes ou portez des guêtres, et protégez votre tête et votre cou avec un chapeau.
  • Pulvérisez vos vêtements d’huiles essentielles répulsives (lavande par exemple).
  • Une fois rentré de promenade, inspectez-vous de la tête aux pieds.
  • En cas de piqûre par une ou plusieurs tiques, retirez la tique le plus tôt possible à l’aide d’un tire-tique (disponible en pharmacie) en veillant à bien enlever la tête et le corps, puis désinfectez la zone de la piqûre.
  • Surveillez pendant plusieurs jours : en cas d’apparition d’érythème migrant, de fièvre, de nausées ou de symptômes inhabituels, consultez un médecin sans tarder.

 

 

Cet article n’est pas destiné à l’automédication : les conseils cités dans ce texte sont délivrés à titre informatif et ne remplacent en aucun cas un avis ou une prescription médicale. Ils ne sauraient se substituer aux diagnostics et ordonnances délivrés par les médecins qui sont les seuls habilités à délivrer des traitements médicaux thérapeutiques.

Crédit photo : Gérard Ducerf www.promonature.com

Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.
Mon compte
La lettre Herbiolys
Le blog

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter