[Phytothérapie] : Le Fucus, un allié minceur

Le Fucus, un allié minceur

Posté le07/04/2017

Nom latin : Fucus vesiculosus

Noms communs : Fucus, Varech vésiculeux

Famille : Fucacées

Partie utilisée chez Herbiolys : Thalle

Protocole de fabrication :

Eau de source peu minéralisée, alcool bio, Fucus vesiculosus bio

Stockage en récipient en verre

 

 fucus vesiculosus

Le Fucus est une algue riche en iode qui pousse sur les côtes rocheuses de l’Atlantique et du Pacifique. Herbiolys récolte et met en macération le fucus sur les côtes bretonnes.

Cette algue verte à l’état frais et marron une fois séchée possède des flotteurs naturels qui sont de petites vésicules remplies d’air. Le thalle est muni de crampons qui lui permettent de s’accrocher aux rochers. Le thalle est la partie flottante de l’algue que nous utilisons pour faire la macération.

Le Fucus est principalement connu pour son action contre l’obésité. En effet, il active le métabolisme, notamment celui des lipides, ce qui permet de brûler davantage de graisses et ainsi de perdre du poids et de lutter contre la cellulite. Son action sur l’estomac va également lui donner un effet coupe faim grâce aux mucilages qui vont gonfler dans l’estomac en présence des liquides gastriques et apporter une sensation de satiété.

Les polysaccharides notamment  l’acide alginique et les alginates  vont former un gel  très adoucissant, protecteur de l’estomac  et de l’œsophage, ce qui le rend efficace contre les gastrites, les ulcères et les brûlures d’estomac lorsqu’il est consommé en fin de repas. Ils vont aussi permettre une meilleure évacuation de la bile et ainsi diminuer le mauvais cholestérol. La richesse du Fucus en nutriments et en mucilages va fortifier le système digestif et apporter une légère action laxative.

 

Il fortifie le système immunitaire. Les polyphénols et les polysaccharides lui confèrent  une action antivirale, anti inflammatoire et des propriétés coagulantes.

 

Le Fucus, riche en iode peut être pris en cas d’hypothyroïdie et de léger goitre ou de problèmes d’hypo métabolisme lorsqu’il n’y a pas de traitement.

 

 

Précautions d’emploi et contres indications:

Il est déconseillé en cas d’hyperthyroïdie.

Il est préférable de ne pas le prendre sur le long terme car cela pourrait déclencher une hypersensibilité à l’iode et donc une hyper activité thyroïdienne.

Posologie :

15 gouttes matin et soir en cure de 3 semaine.

 

Produits associés
Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.
Mon compte
La lettre Herbiolys
Le blog

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter