Alré Bio, l’art de prendre soin de soi

Posté sur04/09/2018

« Notre première maison est notre propre corps ». Marie Masse, naturopathe, est conseillère chez Alré Bio, coopérative biologique bretonne attachée à son indépendance.

Herbiolys Alré Bio coopérative biologique bretagne

Comment le magasin Alré Bio est-il né ?

Alré Bio est né il y a 20 ans environ de la volonté d’une trentaine de familles de proposer du bio sur la ville d’Auray, dans le Morbihan.

 

Pouvez-vous me parler du concept de votre magasin ? Des valeurs que vous souhaitez transmettre ?

C’est une SARL coopérative indépendante depuis ses débuts, se démarquant volontairement des grandes enseignes nationales. Elle privilégie les circuits courts et transmet les valeurs liées à l’éthique, à l’environnement, et au social. Elle participe également au tissu économique local.

Le magasin, qui s’étend sur une surface de 500 m2, vient d’être rénové et réaménagé, libérant de l’espace pour des animations, ateliers et conférences tout au long de l’année.

 

Herbiolys Alré Bio coopérative biologique bretagne

 

Les magasins bio sont des lieux privilégiés d’échanges, de relations humaines, de partage, de communication et d’information. C’est pourquoi j’ai souhaité m’intégrer au sein de ce magasin dont l’indépendance permet de maîtriser toute la philosophie et l’éthique de cette filière.

 

Quel est votre parcours ?

Mon parcours est atypique. J’ai suivi une formation d’architecte, tout en travaillant dans une galerie d’art, puis j’ai créé un magasin d’antiquités asiatiques. Une formation en énergétique chinoise, suivie quelques années plus tard d’une formation de naturopathe, se sont imposées à moi quand j’ai réalisé que notre première maison est notre propre corps et que mon amour infini pour la nature était la chose la plus importante pour moi.

 

Quels produits vendez-vous chez Alré Bio ?

En tant que responsable du rayon des compléments alimentaires, je choisis les produits vendus en accord avec la philosophie du magasin, et en testant moi-même les produits.

J’ai à cœur de conseiller le client de manière personnalisée, respectueuse de sa personne grâce à l’écoute de ses besoins réels, n’excluant pas de la réorienter vers des thérapeutes  extérieurs quand le besoin d’une prise en charge globale s’impose.

 

Comment avez-vous connu Herbiolys ?

 

J’ai découvert Herbiolys par l’intermédiaire de Franck Lavenant qui représente votre marque dans l’ouest. Le côté très qualitatif (sans oublier le label Nature & Progrès) ainsi que la gamme très étendue en phytothérapie qui permet de trouver des plantes peu courantes m’ont séduite.

 

Pouvez-vous nous parler d’une plante que vous affectionnez particulièrement ou que vous avez plaisir à conseiller ?

Je travaille beaucoup avec la Valériane qui est très demandée, mais j’aime aussi beaucoup la Grande Bardane pour son action sur l’engorgement du foie et des intestins. Des clientes ont testé le complexe Ménolys, très efficace si on lui laisse le temps d’agir. J’apprécie beaucoup également l’Herbe aux chantres, merveilleuse sur les enrouements, les extinctions de voix, les laryngites et que j’ai pu à de nombreuses reprises tester moi-même avec succès.

 

Y a-t-il quelque chose que vous auriez aimé ajouter ?

Ce qui me semble très important dans la démarche d’Herbiolys : les plantes sauvages cueillies en conscience à la main.

 

Propos recueillis par Caroline Baly.

 

Merci à Marie Masse, naturopathe et conseillère chez Alré Bio, d’avoir gentiment répondu à nos questions.

 

En savoir plus : www.alrebio.fr

Sur Facebook : www.facebook.com/alrebio

Produits associés
Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.
Mon compte
La lettre Herbiolys
Le blog

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter