Un été tout en légèreté avec le Mélilot !

Posté sur31/05/2018

Nom latin : Melilotus officinalis

Noms communs : Mélilot des champs, Petit trèfle jaune, Trèfle de cheval

Famille : Fabacées

Partie utilisée chez Herbiolys : Partie aérienne fleurie fraîche bio

Protocole de fabrication : Eau de source peu minéralisée, alcool de grain bio, Mélilot partie aérienne fleurie fraîche bio. Stockage en récipient en verre.

 

Mélilot Melilotus officinalis HERBIOLYS

 

Cette herbacée bisannuelle se trouve au bord des chemins, sur les talus, les friches et dans des sols calcaires. Elle aime les milieux secs et ensoleillés ce qui lui permet d’exhaler son délicat parfum de miel dont les abeilles raffolent. Cette odeur de miel lui vient des coumarines qui sont des molécules présentes dans ses jolies petites fleurs jaunes qui fleurissent de mai à septembre. D’aspect, le mélilot peut atteindre 1 mètre de haut grâce à ses longues tiges au bout desquelles se dressent des inflorescences en grappes composées de petites fleurs jaunes ressemblant à des papillons. D’ailleurs avant de s’appeler fabacée, la famille à laquelle appartient le mélilot s’appelait papilionacée.

 

Coté santé, l’action des coumarines présentent dans le mélilot lui confèrent de nombreuses vertus circulatoires et surtout anti-coagulante. De manière générale, le mélilot va favoriser la circulation veineuse, lymphatique et diminuer la perméabilité des capillaires agissant ainsi sur la résorption des œdèmes et l’insuffisance veineuse. Le mélilot peut ainsi agir sur les problèmes de jambes lourdes et les hémorroïdes. Pour les problèmes d’hémorroïdes, il peut d’ailleurs être intéressant d’effectuer un bain de siège avec 50 gouttes d’extrait hydroalcoolique de mélilot.  D’autre part son action de fluidification du sang le rend efficace lors de phlébites ou en prévention chez des personnes ayant déjà eu des phlébites.  Le mélilot est également un antispasmodique qui sera intéressant lors de douleurs prémenstruelles et son action circulatoire permet de décongestionner le petit bassin. Son utilisation sera toutefois à éviter lors de règles abondantes ou hémorragiques en raison de son action fluidifiante. Son efficacité aurait également été constatée lors de la pré-ménopause pour limiter les bouffées de chaleur.

 

Le mélilot, telle une mélodie du lit de l’eau pour faire dodo, permet de trouver le sommeil grâce à ses vertus sédative et légèrement hypnotique. Il conviendra particulièrement aux enfants et personnes âgées présentant des insomnies. Apaisant du système nerveux, il permet de soulager les colites et gastrites chez les personnes anxieuses et stressées.

 

Il est recommandé de prendre 15 gouttes matin et soir dans un fond d’eau peu minéralisée en cure de 3 semaines à renouveler si nécessaire après une semaine de fenêtre thérapeutique. Pour les enfants, il faudra compter 1 à 2 gouttes par année d’âge.

 

Si vous aimez cuisiner avec les plantes, vous pourrez réaliser de délicieux flans en faisant infuser des fleurs de mélilot et de lavande dans un lait végétal de riz. Filtrez puis mélanger l’agar agar avec le lait et pourquoi pas un peu de miel puis monter à ébullition et mettre dans des ramequins. Mettre au réfrigérateur pendant 5h minimum avant de déguster. Décorer avec des fleurs de mélilot et un brin de lavande au moment de servir.

 

Céline Bouyssonie

Naturopathe

Produits associés
Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.
Mon compte
La lettre Herbiolys
Le blog

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter