Cultiver ses plantes médicinales

Cultiver ses plantes médicinales

Posté le25/03/2021

En maison ou en appartement, comment créer son jardin de plantes médicinales

Semons des graines d'espoir et d'amour, le printemps est arrivé !

La chaleur et les rayons du soleil nous donnent envie de sortir de notre hibernation annuelle. La perspective de toucher la terre au son du chant des oiseaux raisonne comme une fête. C’est une opportunité d’entrer en contact avec la nature et de planter de nouvelles graines. Cet été, nous les verrons pousser et grandir sous nos yeux bienveillants ! Les plantes issues de notre travail nous régaleront et prendront soin de nous à leur tour. Le cycle vertueux de l’amour entre les hommes, la terre et les végétaux est bientôt en marche. Il n’y a qu’un pas.

Lancez-vous dans la création d’un jardin de plantes aromatiques et médicinales !

Au Moyen Age, les moines regroupaient déjà des plantes sur des parcelles carrées dédiées à la production de « simples ». Ces plantes destinées à soigner les maux du quotidien étaient produites pour la pharmacopée monastique ou familiale. Elles côtoyaient le potager, le jardin d’ornement (pour prier et méditer), le jardin des plantes tinctoriales (pour teindre les tissus) et le verger.

De cette tradition ancestrale, nous avons conservé l’emploi de nombreux aromates dans notre cuisine. Un régal pour nos papilles.

A l’image des moines du moyen âge, vous pouvez réaliser vous aussi un jardinet entre plantes médicinales et aromates. Vous profiterez de votre production personnelle d’ici quelques semaines.

Quel type de jardinier êtes-vous ?

Vous possédez un jardin ? Il faut commencer à préparer la terre et séparer les différents carrés qui hébergeront vos plantes.

Vous habitez en appartement ? Vous pouvez aménager une ou plusieurs jardinières sur votre terrasse. Veillez tout de même à ce que l’ensoleillement soit suffisant pour permettre l’épanouissement des végétaux.

Vous ne possédez pas de terrasse ? Certaines de ces plantes peuvent être cultivées en pot.

1ère étape, la sélection

Vous devez composer votre jardin et choisir entre les plantes aromatiques, médicinales et condimentaires. Quels sont vos goûts et vos besoins ? quelles plantes utiliser pour quels remèdes ?

Le choix par thème :

Le choix par goût :

  • les herbes aromatiques utilisées traditionnellement dans notre cuisine française :  l’estragon, l’oseille, le basilic, la menthe, le persil, la ciboulette, le thym, le romarin, la sauge, la sarriette, l’origan.
  • Vous pourrez également consommer les soucis en salade ou les orties en soupe.

A noter que le souci, l’échinacée, la valériane, la camomille sont plus facile à cultiver en jardin. L’ortie y poussera naturellement….

2ème étape, retrousser ses manches

Ceux qui ont un jardin  peuvent aménager des carrés d’espaces verts destinés à faire pousser les plantes sélectionnées. Mais d'abord, il faut choisir où positionner ses plantes. 

Les herbes comme le thym, le romarin, la sarriette, la sauge ou encore la lavande nécessitent un sol bien drainé et pas trop riche. Pour cette catégorie, un sol rocailleux fera très bien l’affaire. Les autres plantes nécessitent un sol plus riche et humide.

Conseils : Dans un bac, le volume de terre étant restreint, il faut arroser souvent. L’idéal étant d'arroser le soir pour éviter que l’eau ne s’évapore rapidement. Pour garder l’humidité, vous pouvez également pailler la terre.

Ceux qui ont une terrasse pourront y installer une ou plusieurs jardinières, disposées de manière à offrir les conditions dont les plantes choisies ont besoin : ombre, soleil, à vous de reproduire le schéma dans lequel les plantes se plaisent pour s'épanouir.

Enfin, ceux qui ne possèdent pas de terrasse se verront cultiver leurs plantes à l’intérieur dans des pots. Il sera judicieux de les placer près d’une fenêtre exposée au sud pour qu’elles reçoivent la lumière nécessaire.

 

Quelques exemples concrets pour ceux qui veulent se lancer

Vous habitez en appartement avec ou sans terrasse

Voici 3 plantes que vous pouvez cultiver en pot :

  • La sauge (Salvia officinalis) est une incontournable des plantes médicinales notamment dans la sphère féminine. Elle est aussi utilisée pour ses vertus digestives. Vous pourrez la consommer fraiche ou sèche. Toute la sauge est comestible : la tige, les feuilles et les fleurs. A parsemer sur vos plats cuisinés ou à infuser en tisane. En phytothérapie, il est possible de bénéficier de ses vertus digestives et ses effets anti-transpirants. C’est aussi la plante du cycle menstruel.

La sauge appréciera une terre sèche et légère. Vous pouvez déposer une couche de drainage au fond du pot, composée de billes d’argile ou de petites pierres. Il est recommandé de mélanger la terre avec du sable afin d'alléger le substrat.

Elle n’aime pas les sols trop humides, attendez que la terre sèche avant d’arroser à nouveau.

 

  • La mélisse (melissa officinalis) aide à lutter contre les spasmes digestifs. Elle réduit également l’anxiété et favorise le sommeil. On consomme ses feuilles fraiches, en tisane ou encore parsemées sur vos plats. Une cure de phytothérapie de mélisse est donc efficace contre les troubles du sommeil, l'anxiété, les douleurs et les spasmes digestifs et les nausées.  Tout comme la sauge, elle aime les sols légers et drainés. 

  • L’origan (origanum vulgare) est un allié de votre système respiratoire. Vous pouvez l’utiliser pour désencombrer les bronches et calmer la toux, notamment par le biais d'une cure d'extrait de plante fraîche. En cuisine, sa saveur vous rappellera les parfums des plats italiens. Vous pouvez consommer l’origan frais ou séché. A l’instar de la sauge et de la mélisse, c’est une herbe qui vous demandera peu d’entretien, à cultiver sur une terre plutôt sèche et bien drainée.

 

Vous avez un jardin à votre disposition

Nous vous proposons 3 plantes faciles à cultiver.

  • La camomille matricaire (matricaria chamomilla) est un indispensable de la pharmacopée de plantes médicinales. Traditionnellement, on ne consomme que ses fleurs car les feuilles sont amères. Sèches ou fraîches, en tisane ou en macérât huileux. En phytothérapie, elle favorise la digestion et le sommeil.

Elle aime la terre riche (n’hésitez pas à  ajouter du compost ou du fumier) ainsi que les sols bien drainés. Il faudra penser à l’arroser fréquemment.

  • La valériane (valeriana officinalis) est adoptée depuis l’antiquité pour ses vertus sédatives. Elle aide à calmer les troubles liés à la nervosité et à l’anxiété. On utilise ses racines fraiches ou sèches en décoction. Son goût très prononcé est loin de faire l'unanimité. Si vous ne l'appréciez pas, vous pouvez opter pour la fabrication d'un extrait hydro-alcoolique.

Facile à cultiver, elle s’adapte aux sols riches et humides.

  • Le souci (calendula officinalis) est LA plante du jardin traditionnel ! On la retrouvait dans les monastères au Moyen Age. Elle est réputée pour calmer les inflammations de la peau et aider à la cicatrisation. Vous pouvez fabriquer votre propre onguent avec des fleurs fraiches ou directement en cataplasmes. Ces dernières peuvent être consommées en salade.

Le souci pousse sur tous les types de sols mais préfère qu’ils soient bien drainés.

 

Il n’y a plus qu’à . . .

A chacun son jardin, chargé du sens que nous lui donnons. Que ce soit dans un but culinaire, médicinal ou ornemental, nous vous souhaitons beaucoup de plaisir à regarder vos plantes pousser, ainsi qu'une bonne récolte ! Et excellent printemps à tous ! 

Produits associés

Plante médicinale connue pour son action antispasmodique, elle est efficace contre les troubles du sommeil, l'anxiété, les douleurs et les spasmes digestifs et les nausées.
11,04 €

En stock

Plante médicinale connue pour être antispasmodique, antibactérienne, antifongique et ainsi agir sur les troubles digestifs, respiratoires, urinaires et les mycoses.
11,04 €

En stock

Plante médicinale connue pour agir sur les inflammations de la peau, des muqueuses de la bouche et de la gorge. Cicatrisation des plaies.
11,04 €

En stock

Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.
Mon compte
La lettre Herbiolys
Le blog

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter