Herpès labial : les plantes au secours avant et pendant les crises

Herpès labial : les plantes au secours avant et pendant les crises

Posté le21/01/2021

S'il est une période où nous sommes soumis au stress et où notre immunité est mise à l'épreuve... c'est bien maintenant. Et les sujets au bouton de fièvre se reconnaîtront ! Ces crises disgracieuses et désagréables sont un véritable baromètre. Très répandu dans la population, l'herpès labial survient à cause de facteurs internes et externes. Présent à vie dans l'organisme, il peut être régulé grâce à des traitements naturels et des réflexes simples au quotidien.

L'herpès labial : ce bouton dont on se passerait volontiers

Si vous souffrez d'un herpès labial, vous faites partie des 67 % de la population que l'OMS comptabilise comme étant infectés par le virus Herpes Simplex de type 1 (ou herpès labial). 37 milliards de personnes âgées de moins de 50 ans seraient concernées par cette infection. Le virus à l'origine de l'herpès labial se transmet par contact muqueux. Appelé aussi "bouton de fièvre", cette infection bénigne mais désagréable dure toute la vie. Elle est surtout gênante par sa récurrence, le bouton de fièvre étant amené à apparaître régulièrement.

La majeure partie du temps, les porteurs ne ressentent pas, ou peu, de symptômes. D'ailleurs, de nombreuses personnes ignorent sa présence ! Dans ce cas, les personnes porteuses vivent avec le virus dans leur corps, mais ce dernier reste inactif. Malheureusement, de temps à autres, et pour des raisons variées, le virus se "réveille". C'est alors que des lésions cutanées apparaissent, sous forme de petites vésicules désagréables situées au niveau de la bouche.

L'apparition de l'herpès dans l'organisme se fait en trois phases. La primo-infection correspond à la première apparition du virus dans l'organisme. C'est le moment de la contamination, qui peut être plus ou moins violente. Parfois, elle se fait de manière totalement invisible. S'en suit une phase de latence où le virus est présent mais ne s'exprime pas. Enfin, arrivent les récidives. Déclenchées par de multiples facteurs, elles surviennent quand le virus s'active et donne naissance au disgracieux "bouton de fièvre". La sensation de l'apparition d'un bouton de fièvre est caractéristique. D'abord quelques démangeaisons, puis une sensation de brûlure... et les vésicules apparaissent. C'est pendant cette phase que l'individu est contagieux.

 

Soigner son immunité : une action préventive contre l'herpès labial

Comme dit plus tôt, l'herpès est souvent inactif. Son virus tend à déclencher des symptômes lorsque notre organisme est fatigué, ou notre système immunitaire affaibli. Il peut aussi être éveillé par la présence d'une infection ou une exposition prolongée au soleil. Par conséquent, il est intéressant de prévenir son apparition en prenant soin de notre système immunitaire. Pour ce faire, nous vous conseillons une cure d'échinacée en phytothérapie. En effet, cette plante médicinale est connue pour stimuler les défenses immunitaires et par conséquent éviter que l'organisme soit affaibli. De même, une cure de bourgeon de cassissier permet de drainer et de renforcer les défenses de l’organisme, luttant ainsi contre la fatigue.

Lorsque les défenses immunitaires sont stimulées, l'infection reste latente. Le virus reste dans le système nerveux, en silence... Malheureusement, il est des circonstances où il est réactivé... dans ce cas, il existe des solutions naturelles pour y remédier et des réflexes à adopter.

Agir dès les premiers signes du bouton de fièvre : les 4 plantes auxquelles il faut penser !

Un bouton de fièvre arrive toujours au mauvais moment. Il se fait sentir de manière graduelle et sa présence est de plus en plus désagréable. Si vous avez déjà ressenti les symptômes de herpès labial, le souvenir de cette sensation vous permettra d'agir au plus vite ! Dès les premiers signes, les 4 plantes ci-dessous peuvent aider à réduire la durée et l'intensité des symptômes.

  1. La brunelle en phytothérapie.
    La brunelle (Prunella vulgaris) est connue pour son action antivirale. Elle peut agir sur l'herpès de deux manières. En application locale, à l'aide d'un coton-tige, elle calmera les premiers symptômes du virus. Elle peut aussi être conseillée par voie orale, en cure de 3 semaines (15 gouttes matin et soir, directement sous la langue ou dans un verre d'eau peu minéralisée). Même si les symptômes disparaissent, il est conseillé de terminer la cure afin de rétablir l'équilibre de l'organisme.
  2. La gemmothérapie de noyer (Juglans Regia) : Le bourgeon de noyer agit sur les troubles cutanés et notamment l'herpès. C'est un anti-infectieux cutané général.  Son action  sur l'intestin et le pancréas influence directement l'état de notre peau.  Une cure de 3 semaines (15 gouttes matin et soir) permettra de restaurer l'équilibre nécessaire à la disparition du bouton de fièvre.
  3. L'érable en gemmothérapie (Acer campestre) : Ce bourgeon est connu pour réguler le métabolisme hépato-vésiculo-pancréatique, et soutenir le système immunitaire. Par ce biais il aidera à combattre l'herpès.
  4. L'orme en gemmothérapie (Ulmus glabra) : L'orme est réputé pour être le bourgeon qui agit au secours de la peau ! Il a une action drainante, qui aide à résoudre de nombreux problèmes cutanés. Il permet donc de faire disparaître plus vite les vésicules incommodantes causées par le virus de l'herpès. Une cure d'orme 3 fois par semaine, répétée 3 fois par an permet de mettre en place une action préventive et d'éviter les récidives.

La présence des désagréments liés à l'herpès dure généralement 10 jours. Cependant, les plantes ci-dessus peuvent permettre de diminuer la durée des symptômes et de les atténuer. Naturelles, ces solutions peuvent être mises en œuvre à chaque fois que le besoin s'en fait sentir. De plus, la récurrence du bouton de fièvre permet de tester ces solutions, et de mieux se connaître. Chacun trouvera en fonction de son propre équilibre la plante qui lui convient.

 

Les gestes réflexes à adopter

Lors de la phase contagieuse, où le bouton de fièvre est présent, il est important d'agir de manière à minimiser les risques de transmission. Tout d'abord, éviter tout contact direct du bouton avec l'entourage permet de ne pas les contaminer. De même, il est important de se laver les mains régulièrement et d'éviter de se gratter. Cela permettra de minimiser les risques de contamination d'autrui ou d'auto-contamination sur d'autres zones du corps. Enfin, il est crucial de penser à ne pas échanger ses effets personnels (serviette de table, de bain, etc.).

Au delà de ces gestes "barrière", il est possible d'adapter son alimentation pour mieux lutter contre l'herpès labial. Manger léger permettra de soutenir le foie et le pancréas. Aussi, une cure de jus de citron avant chaque repas favorisera la disparition des symptômes. De manière générale, consommer des aliments riches en vitamine C a une action polyvalente sur l'immunité et la fatigue.

 

Un bon état général : meilleure solution pour retarder l'apparition de l'herpès labial !

Si les remèdes cités plus tôt sont très utiles en cas d'apparition des symptômes, il est primordial d'écouter son corps et de prendre soin de soi.

Surmenage, manque de sommeil, stress et fatigue sont des déclencheurs potentiels. Le repos permettra d'éviter l'apparition de l'herpès et la consommation de tisanes d'ortie et de prêle vous aideront à lutter contre une fatigue intense.

Voilà des mois que nous traversons une période inédite ! Nos possibilités de nous déplacer, de nous divertir et de nous retrouver sont mises à rude épreuve. Les porteurs du virus de l'herpès ont probablement pu constater que leur état général était propice au retour des désagréments.

Alors si tel est votre cas, les remèdes ci-dessus vous aideront à prévenir, combattre ou soulager les crises. Pensez à agir avant que les symptômes ne se manifestent !

 https://www.herbiolys.fr/fr/phytotherapie/352-chinacee-50ml-bio-3700550510710.htmlhttps://www.herbiolys.fr/fr/gemmotherapie/27-cassissier-bourgeon-50-ml-bio-3700550520085.html

Cet article n’est pas destiné à l’automédication : les conseils cités dans ce texte sont délivrés à titre informatif et ne remplacent en aucun cas un avis ou une prescription médicale. Ils ne sauraient se substituer aux diagnostics et ordonnances délivrés par les médecins qui sont les seuls habilités à délivrer des traitements médicaux thérapeutiques.

 

Produits associés

Cette plante est connue pour son action antivirale notamment sur l'herpès et la grippe. Elle soulagerait les gencives et maux de gorge et désinfecterait les plaies.
11,04 €

En stock

Ce bourgeon est connu pour favoriser la restauration de la flore intestinale, diminuer le taux de sucre dans le sang et agir sur de nombreux troubles cutanés.
16,02 €

En stock

Ce bourgeon est connu pour réguler le métabolisme hépato-vésiculo-pancréatique, diminuer le cholestérol et soutenir le système immunitaire.
16,02 €

En stock

Ce bourgeon est un draineur cutané connu pour lutter contre les problèmes de peau à tendance suintante. Il régule la sécrétion des glandes sébacées.
16,02 €

En stock

Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.
Mon compte
La lettre Herbiolys
Le blog

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter