Le bouleau dans tous ses états !

Posté sur26/02/2019

Apparu sur Terre il y a 30 millions d’années, le bouleau est un arbre que l’on dit « pionnier » : il est capable de coloniser les terres les plus incultes. Ces faibles besoins et sa grande résistance font de lui l’une des premières espèces à se développer dans des tourbières, d’anciennes carrières ou terrils à charbon. Il régénère les sols en y créant de l’humus, indispensable aux autres espèces de feuillus pour leur propre implantation.

Son écorce et son bois ont été employés de tous temps par les hommes : pour écrire avant l’avènement du parchemin et du papier, pour fabriquer des manches à balai, pour construire coques de bateaux et toitures… Le bouleau est un arbre sacré en Europe orientale et en Asie, plus particulièrement en Russie où il est célébré chaque printemps. Sa symbolique est liée en premier lieu à la lumière, mais aussi à la femme et à la jeune fille. Les sorcières enfourchent leur balai fait d’un rameau de bouleau, tandis que les shamans de Sibérie l’appellent « gardien de la porte » car il serait pour eux le passage vers le ciel et l’infinie connaissance.

Le genre Betula compte plus de 25 espèces que l’on retrouve essentiellement en Europe centrale et du nord, en Amérique du nord et en Asie centrale. En phytothérapie on ne distingue pas l’espèce concernée lors de l’usage, mais ce n’est pas le cas en gemmothérapie. Si leurs domaines d’action thérapeutique sont proches, des différences subtiles existent entre les gemmothérapies de bouleau pubescent et de bouleau verruqueux. La sève de bouleau, démocratisée au 12e siècle notamment par Hildegarde de Bingen, est quant à elle un draineur bien connu que l’on appelait alors eau de bouleau.

Herbiolys betula pubescens bouleau pubescent phytothérapie gemmothérapie bio

 

Le bouleau pubescent

Nom latin : Betula pubescens

Nom français : Bouleau pubescent, bouleau des marais

Famille : Betulaceae

Le bouleau pubescent s’implante avec prédilection dans des terres humides, des tourbes légèrement acides, et préfère les climats froids. Son nom « pubescens » en latin vient du léger duvet qui recouvre chacune de ses feuilles. Il peut atteindre 20 mètres de haut et se plaît aussi bien seul qu’au milieu de forêts denses avec diverses autres espèces de feuillus. Le bouleau pubescent doit la blancheur de son écorce à l’acide bétulinique qu’il contient.

Draineur par excellence, le bourgeon de Bouleau pubescent stimule le pancréas et la rate, agit sur les reins et aide à la détoxification du foie en association avec d’autres bourgeons comme le Romarin ou le Genévrier. Il a une action sur le système endocrinien, plus particulièrement sur la thyroïde ou les hormones sexuelles en association avec le Séquoia chez les hommes et le Framboisier chez les femmes.

La gemmothérapie de Bouleau pubescent aide à faire baisser le cholestérol et intervient également en cas d’insuffisance rénale ou de rétention d’eau. Il est également utile dans les décalcifications, les fractures ou les problèmes d’arthrite liées à l’os. On le conseille plus spécifiquement aux sujets âgés.

Au niveau de la peau, le bourgeon de Bouleau pubescent aide à lutter contre les problèmes de séborrhée, de dermite ou d’alopécie séborrhéique.

Le bouleau pubescent est un excellent préparateur de l’organisme aux traitements naturels à suivre : il purifie, draine et revitalise en douceur.

Posologie gemmothérapie de Bouleau pubescent bio : 15 gouttes matin et soir dans un fond d’eau pendant 3 semaines. A renouveler si nécessaire après une semaine de fenêtre thérapeutique.

 

Herbiolys bouleau verruquex bourgeon betula verrucosa gemmothérapie

Le bouleau verruqueux

Nom latin : Betula verrucosa, Betula pendula, Betula alba

Nom français : Bouleau verruqueux, bouleau blanc, bouleau commun, arbre de la sagesse, arbre néphrétique

Famille : Betulaceae

Le bouleau verruqueux préfère les terrains acides, les sols sablonneux légers riches en silice et les climats tempérés. Plus grand que son cousin le bouleau pubescent, Betula verrucosa peut mesurer jusqu’à 25 mètres de haut. Son autre nom latin, pendula, lui vient de ses branches qui ont tendance à retomber gracieusement vers le sol, tel un pendule.

Tout comme l’arbre qui lui donne naissance, le bourgeon de Bouleau verruqueux est efficace sur les personnes ayant un terrain acide. Puissant diurétique, il aide les personnes atteintes d’insuffisance rénale ou sujettes aux calcul rénaux. Il peut aussi être utile en cas de coliques néphrétiques, inflammations de l’urètre ou cystites chroniques en tant qu’antiseptique urinaire.

Son action vise en premier lieu les articulations douloureuses, les rhumatismes, l’arthrose chronique et l’ostéoporose. Le bourgeon de Bouleau verruqueux contribue à éliminer l’acide urique et stimule les ostéoblastes responsables de la régénération des articulations. Il soulage les crises de goutte et semble également présenter un intérêt dans le traitement de fond des maladies auto-immunes liées aux articulations comme la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante.

La gemmothérapie de Bouleau verruqueux est intéressante chez les enfants présentant des retards de croissance, dans les cas de rachitisme ou pour soulager les douleurs osseuses qui peuvent se présenter chez les adolescents lors de périodes de forte croissance. Il peut également présenter un intérêt en tant qu’anti-inflammatoire dans les cas de rhinites allergiques ou rhino-pharyngites non compliquées chez les enfants.

En phytothérapie, les feuilles de bouleau, riches en flavonoïdes, sont surtout connues pour leur forte action diurétique. La phytothérapie de Bouleau verruqueux aide à lutter contre la rétention d’eau, la cellulite et les problèmes d’œdème. En cas d’infection urinaire récidivante, elle peut être associée à la phytothérapie de Bruyère. Elle est plus puissante que la sève de bouleau dans son action d’élimination mais n’amène pas le côté reminéralisant.

Posologie de gemmothérapie de Bouleau verruqueux bio : 15 gouttes matin et soir dans un fond d’eau pendant 3 semaines. A renouveler si nécessaire après une semaine de fenêtre thérapeutique.

Posologie de phytothérapie de Bouleau verruqueux bio : 15 gouttes matin et soir dans un fond d’eau pendant 3 semaines. A renouveler si nécessaire après une semaine de fenêtre thérapeutique.

 

Herbiolys bouleau verruqueux feuille betula verrucosa phytothérapie

La sève de bouleau

Il faut distinguer deux types de sève au niveau botanique : la sève dite « brute » qui remonte des racines vers les feuilles et la sève « élaborée » qui redescend des feuilles au système racinaire. Au printemps, c’est la sève brute qui est récoltée lors du phénomène de montée de sève, qui indique le redémarrage de l’activité photosynthétique pour l’arbre. La sève amène aux bourgeons, qui sortent progressivement de dormance, tous les minéraux nécessaires à leur développement sous une forme immédiatement assimilable. Elle est tout particulièrement riche en potassium, en calcium, en phosphore, en silicium organique et en vitamines B et C.

Depuis le 12e siècle où Hildegarde de Bingen la mentionne pour la première fois dans ses écrits pour son action sur le drainage et les ulcères, la sève de bouleau n’a cessé d’inspirer de nombreux médecins et thérapeutes. Elle est connue et reconnue pour son rôle diurétique, qui favorise l’élimination des toxines accumulées par l’organisme, et soulage ainsi articulations douloureuses, rhumatismes et problèmes de peau.

Si la sève de bouleau est de préférence consommée directement en cure de trois semaines, à raison d’un verre chaque matin, à chaque changement de saison et de préférence au printemps, il est également possible de la trouver sous forme de macérat hydro-alcoolique de sève de bouleau. Elle aura dans ce cas une action moins diurétique mais plus profonde, notamment sur les inflammations articulaires et rénales.

Pour en savoir plus sur la sève de bouleau, consultez notre article "La sève de bouleau : alliée détox"

Posologie Sève de bouleau bio : 15 cl de sève pure tous les matins à jeun pendant 20 jours, au printemps ou à chaque inter-saison.

Posologie de Phytothérapie de sève de bouleau verruqueux bio : 15 gouttes matin et soir dans un fond d’eau pendant 3 semaines. A renouveler si nécessaire après une semaine de fenêtre thérapeutique.

 

Cet article n’est pas destiné à l’automédication : les conseils cités dans ce texte sont délivrés à titre informatif et ne remplacent en aucun cas un avis ou une prescription médicale. Ils ne sauraient se substituer aux diagnostics et ordonnances délivrés par les médecins qui sont les seuls habilités à délivrer des traitements médicaux thérapeutiques.

Produits associés
Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.
Mon compte
La lettre Herbiolys
Le blog

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter